Carnet de voyage et TICE

Un outil supplémentaire en plus du sac à dos: le carnet de voyage!

Et puisque l’on peut allier l’utile à l’agréable, je vous propose un carnet de voyage très orienté PEAC comme présenté ICI

L’enfant pourra partir d’un PEAC vierge (téléchargeable dans la salle des profs) et au fil de son voyage, il pourra le renseigner. L’aventage est alors double:

1. Contrainte d’écriture

Les écrivains devront penser ‘domaines artistiques’ et laisser dans leurs écrits des contenus de type architecture, personnalités, œuvres artistiques,… associées à l’épisode qu’ils auront en charge.

Pour exemple, au détour de l’épisode macédonien, il pourra par exemple ‘récupérer’:

  • Arts du visuel: La statue d’Alexandre le Grand
  • Arts de l’espace: Le style Rococo de la ville nouvelle, le style ottoman de la vieille ville
  • Arts du quotidien: Zastava (icône macédonienne, pourtant serbe à la base, en liberté dans les rues de la capitale) devenue véritable modèle de collection pour les passionnés de voiture.

2. TICE: maîtrise de l’outil Powerpoint

Double emploi: lancement du PEAC numérique et maîtrise de l’outil Powerpoint

Une option installée dans le cadre du confinement, une boite à outils inclue dans le Powerpoint vierge. L’objectif est, par étape, à distance ou pas, de donner la maîtrise minimale de cette outil très précieux pour la scolarité de nos élèves.

Pour l’image de présentation, remerciements:  Kira auf der Heide on Unsplash

Invitation et tutoriels

Chers élèves, chers collègues,

Je vous propose ici de relancer un travail mené précédemment dans le cadre de ‘portraits d’Europe’.

En cette période de confinement, les modalités de travail à distance sont à réinventer et multiplier pour maintenir un engagement de nos élèves dans un travail quotidien.

Il sera ici question de production d’écrits de type collaboratif pour réalisation d’un récit de voyage de type ‘livre dont on est le héros’.

Pour une mise en situation débutez l’aventure initiée précédemment ICI. Laissez vous porter par l’introduction de ce récit, découvrez les Leila et Malo et embarquez pour une première destination.

Si vous souhaitez visiter la plateforme faite à cette occasion, n’hésitez pas à vous y promener. Nous rapatrierons les contenus sur ce site les semaines à venir pour une facilitée d’usage et d’administration.

A plaisir de croiser nos chemins…


Mise en pratique et exemples

Pour l’intégralité de la présentation se rapporter à la page ‘récit de voyage dont vous êtes les héros’

1/ Mise en oeuvre présentation rapide

  • Ecriture collective du début de notre épisode jusqu’à l’énigme. On choisit ensuite 5 « lieux/visites » comme solution possible dont une seule mènera à l’étape suivante.
  • Organisation en 5 groupes où chaque groupe a pour mission de rédiger le paragraphe présentant son lieu et de l’illustrer. La réussite ou l’échec du héros le mèneront aux choix suivants. Au pire, il visitera 5 lieux, au mieux un seul (subjectif selon l’objectif de chacun)
  • Chaque visite comportera des fausses pistes qui renverront au premier choix (l’aventure ne s’arrête pas)
  • Ecriture d’un dernier paragraphe dit ‘passage de relai’ qui mènera nos héros a la destination suivante.

2/Exemples associés: épisode de Turin

Arrivée et départ de Turin

Un lieu : ici la Môle avec ses fausses pistes

Une photo qui est insérée dans la page visitée


Quelques tutoriels pour l’application à distance

Ici deux tutoriels utilisant des outils simples et efficaces. Il est intéressant de coupler l’usage du partage de document modifiable et les outils de visio pour encore plus d’interaction.

Tutoriel 1: création d’un document du type google doc et partage.

Pardonnez la qualité de ce tuto, je reste disponible pour plus d’info.

Modalités diverses:

  • Ecritures simultanées avec ou sans l’image (visio, smartphone, …)
  • Bouteille à la mer : lien actif, on écrit quand on le souhaite et la réécriture se fait par les enfants au fil de l’eau sur le période choisie (2,3 jours)

Policier 8

Un soir de pleine lune, vers onze heures, pendant les vacances scolaires, Mathéo et Clara des amis très proches se retrouvent, comme à leur habitude, devant l’hôpital abandonné de la ville. Clara 12 ans, cheveux longs et bruns est la plus maligne. Mathéo lui, 12 ans et demi, les cheveux  blonds, est un garçon très courageux. Ayant des idées folles, ils décident  cette nuit, de poursuivre l’exploration du bâtiment commencée au début des vacances. Une fois à l’intérieur, l’ensemble des chambres et des couloirs offrant un formidable espace de jeu ; Les deux enfants commencent, alors, une partie de cache-cache. Voilà déjà trente minutes qu’ils jouent. C’est le tour de Mathéo de compter jusqu’à 30. Ce coup-ci, Clara part se cacher au 2ème étage. Jusqu’à présent, les deux adolescents n’avaient jamais osé s’aventurer aussi loin. Arrivée aux dernières marches, Clara commence à voir des taches de sang fraîches sur le mur. Affolées, elle se met à hurler de toutes ses forces. Mathéo, téméraire, monte les escaliers quatre à quatre pour rejoindre au plus vite son amie. Il n’a pas le temps de comprendre ce qui se passe que Clara terrifiée se jette dans ses bras. Après l’avoir calmée, Clara lui montre les tâches de sang. Ensemble, ils décident de les suivre. Elles mènent à la seule chambre fermée à clé…

Ils marchent pas à pas vers la mystérieuse chambre. Clara, toujours terrifiée, avance derrière son ami. Elle se blottit contre lui. C’est vraiment terrifiant ! Clara trouve une barrette dans ses cheveux et dit à Mathéo que grâce à ça, elle peut ouvrir la porte de la chambre facilement. Quand ils l’ouvrent, ils trouvent cette chambre sombre et pleine de rats, remplie de grosses taches de sang rougeâtre, et il y a aussi une odeur écœurante. Cette chambre donne la chair de poule. Cette fois, Mathéo est terrifié. Il crie de toutes ses forces .Clara penche la tête pour apercevoir ce qu’il se passe. Tous deux trouvent une personne assassinée.

Mathéo affirma : « Cela s’est forcément produit récemment. Les taches sont encore fraîches. »

Quand soudain, ils trouvent un mot gravé sur le mur :

« Par précaution courez, cet hôpital est vraiment dangereux. »

Horrifiés, ils décident rapidement d’appeler leurs amis Léa et Nathan, détectives en herbe pour essayer de résoudre cette énigme étrange … 

Policier 2

Daniel et Louise sont jumeaux. Ils sont blonds avec des yeux bleus et ont quinze ans. Tous les deux sont de la même taille. Cependant l’un est malicieux, l’autre est timide. Louise est plutôt bricoleuse et aime les sciences, tandis que Daniel préfère se plonger dans la lecture. Ils passent leurs vacances dans un hôtel à New –York dans le quartier de Greenwich village. 

Ce matin, ils regardent les informations du matin avec leurs parents.

« Bonjour chers téléspectateurs,

Aujourd’hui nous développerons les titres suivants.

Tout d’abord, Cette nuit une chose exceptionnelle s’est produite! Un énorme gorille de 758 Kg s’est échappé du zoo et est monté sur la statue de la liberté. Ça s’est passé juste hier soir, dans les environs de minuit. Depuis, il a déjà déambulé dans une majeure partie de la ville. Si vous le voyez, Veuillez prévenir la police, surtout ne l’approchez pas, je vous rappelle qu’il s’agit d’un animal sauvage.

Ce matin, on apprend également qu’un vol d’un montant très élevé a eu lieu à la bijouterie rue Brocart. Le célèbre inspecteur Alex Cité est déjà sur le lieu avec son habituelle pipe et sa moustache à la Hercule Poirot.

Et nous finirons avec Stéphanie pour la météo».

« Louise ! C’est la bijouterie à côté de l’hôtel. Et si nous allions voir? » propose Daniel

Arrivés là bas, ils voient l’inspecteur Alex Cité était en train d’inspecter la caisse où se trouvait l’argent volé. Il a l’air très sérieux, mais Louise le trouve inquiet. En effet, il tremble. Au début, elle croyait qu’il  tremblait car il avait froid. Mais l’inspecteur retira sa veste alors un policier entrait et continua de trembler de plus en plus.  Il semblait essayer de cacher quelque chose…

Louise qui trouvait décidément cet l’inspecteur bizarre dit à Daniel :

« Regarde l’inspecteur… Il tremble dés qu’un policier entre!»

« Oui, on dirait qu’il veut cacher un truc. C’est bizarre » répond Daniel intrigué.

« Bon, laissons ça de côté pour l’instant. J’aimerais en savoir davantage sur le vol. » 

« D’accord, mais on reviendra dessus. » persiste Daniel

 » Ok. Moi, je te propose qu’on parle aux policiers, pour apprendre des choses sur ce fameux vol ! propose Louise. 

« Lui là-bas, répond Daniel, il a l’air gentil! »

« Allons y ! »


Le policier est grand et musclé. Il est roux avec des yeux attendrissants. Et effectivement, il se montre très gentil avec les jumeaux.

 » Je peux faire quelque chose pour vous les enfants ? » 

 » Oui monsieur. Nous logeons dans l’hôtel d’en face et sommes très curieux. Nous sommes là pour en savoir plus sur ce vol. » tente Louise.

« Je voudrais bien vous en dire plus mais je n’ai pas le temps maintenant. Voulez-vous qu’on se retrouve en fin d’après-midi au café Noc ? » 

« Oh oui!!! » s’exclame Daniel.

« Avec plaisir! » ajoute Louise. 

« Et bien c’est d’accord !! À tout à l’heure alors ! »

En sortant, Daniel passe devant l’inspecteur. Il se précipite vers Louise qui lui demande :

« Qu’y a-t-il Daniel? »

« J’ai un mauvais pressentiment Louise. Cet inspecteur est très louche !

« Je le sais. Mais ce ne sont pas nos affaires »

« N’empêche que j’aimerais bien savoir ce qui le rend si bizarre »

« Si tu veux, promet Louise, nous en parlerons au policier quand nous serons au café. Pour l’instant, il faut rentrer. Les parents vont s’inquiéter. »


En rentrant à l’hôtel, leurs parents ne sont pas présents dans la chambre. Louise appelle la réception avec le téléphone de la chambre.

« Allo? Bonjour, ici la réception, que désirez vous?

« Bonjour, je voudrai savoir où sont mes parents? » demande Louise pendant que son frère se penche vers elle pour écouter la discussion.

« A Quelle chambre êtes vous? »

« Chambre 268 au 2ème étage. »

« Ok, j’ai le numéro de téléphone de vos parents, ne vous inquiétez surtout pas » répond la responsable de l’accueil d’un ton rassurant. 

Elle appelle dans la foulée les parents et leur dit que leurs enfants sont inquiets de ne pas les voir dans la chambre d’hôtel.

Peu de temps après, les parents rejoignent les jumeaux qui étaient descendus manger au restaurant du rez-de chaussée. Daniel et Louise contemplent la ville par la fenêtre. Cet alors qu’ils voient le gorille. Il est entrain de tout casser sur son passage et il se rapproche de plus en plus de l’hôtel!  Ils sont affolés et se réfugient dans leur chambre. Louise réfléchit :

“Qui a pu lâcher l’animal?

Daniel allume la télévision, chaîne des informations. Et là, stupeur, ils apprennent que c’est l’inspecteur Alex Cité qui avait libéré cet animal et qu’il sera emprisonné pendant six mois pour ce motif. Heureusement, la bonne nouvelle: le gorille a été finalement arrêté dans un restaurant.

« Je m’en doutais qu’il cachait quelque chose cet inspecteur!!!” dit Daniel

« Moi, je n’en suis pas si sûr que ça! Il doit y avoir une raison. Comment ce fait t’il que le meilleur inspecteur de la ville aie fait une chose pareille? » s’interroge Louise.

« Tu as raison, pourquoi ne pas mener l’enquête discrètement » 

A minuit deux, les enfants sortent de l’hôtel pour aller à la prison. Pour s’y rendre, ils utilisent le GPS sur le téléphone de Daniel. Enfin arrivés, ils se cachèrent derrière les murs de la prison comme dans les film d’agents secrets. Il entendirent la voix de l’inspecteur près de la cellule 99.

“Je vous en prie, ce n’est pas moi!! Je suis innocent!! dit t’il avec anxiété aux gardes.

Daniel et Louise décident de patienter. Quand les policiers se décident à sortir, Louise plaque son oreille sur le mur pour entendre l’inspecteur qui parle à voix basse et elle active le téléphone de son frère.

“Quand, je me rend compte que je suis ici à cause de mon meilleur pote… Mais je n’ai pas pu faire autrement, sinon ce serait lui qui serait là. » dit il à lui même tandis qu’elle l’enregistre.

Louise raconta tout à son jumeau qui est moins étonné qu’elle. Il a une idée.
Le lendemain, Daniel, a bien l’intention de créer un compte email inconnu pour envoyer aux policiers l’audio de l’inspecteur. Il écrit:

« Bonjour,
Voici un enregistrement des propos de M. Alex Cité. Vous devez l’envoyer à tous vos collègues.
J’espère que vous suivrez mes instructions.
Daniel »


Le soir, les infos diffusent que M. Alex Cité était innocent et que c’est son ami qui a libéré le gorille.Daniel et Louise se font un clin d’oeil. Ils avaient pris un risque, mais un innocent ne doit quand même pas être puni.

Les jours suivant, l’inspecteur finit son enquête sur la bijouterie, arrête le coupable et reçoit les félicitations de son chef. Pour fêter ça, les jumeaux mangent au restaurant de l’hôtel et se baignent. Ils l’ont bien mérités n’est ce pas ?

fin

 

Policier 6

Hey !! Je m’appelle Laura Johnson,

J’ai 14 ans et je suis vraiment passionnée d’écriture et j’ai peu d’amis car j’adore être seule et me sentir libre. D’ailleurs je n’ai qu’un seul ami, Mathieu.

J’habite à Londres dans une grande villa avec ma famille, j’ai une petite sœur qui a 5 ans, elle se nomme Cléa, elle est gentille et très amusante.

Comme tous les soirs, je trempe ma plume dans l’encrier et je commence à rédiger dans mon journal secret.

Mercredi 9 mai à Londres

« Bonjour cher journal,

Aujourd’hui, c’est le 15ème anniversaire de mon ami Mathieu. Je dois aller chez lui, il m’a invitée à sa fête. Mathieu est un garçon très amusant, je le trouve gentil et surtout à l’inverse de moi, il adore être entouré d’amis. Je suis un peu amoureuse de lui, je pense. Cha»

Arrivée chez lui, la fête était géniale, tout se passait très bien, quand tout à coup la lumière s’éteint… La mère de Mathieu essaie de détendre l’atmosphère en rassurant les invités :

« Calmez-vous, ce n’est rien, juste une petite coupure d’électricité, ça va s’arranger ».

Quelques minutes plus tard, la fête recommence, le courant est rétabli mais je suis inquiète car je n’ai pas vu Mathieu depuis quelques minutes maintenant. Je monte à l’étage pour voir s’il est dans sa chambre…Mauvaise surprise ! Je le trouve, oui. Mais pas comme je l’espérais, il est assommé par terre avec des éclats de verre d’un cadre brisé autour de lui. Alors là je pousse un cri. Tout le monde accourt dans sa chambre ! C’est horrible ! Je suis bouleversée. Je vérifie qu’il va bien. Ouf ! Il respire ! Quand je me relève, je regarde autour de moi, la fenêtre était fermée donc c’est sûrement un invité qui a agressé Mathieu.

Mercredi 9 mai à Londres

« Rebonjour cher journal,

C’est rare que je t’écrive deux fois le même jour mais aujourd’hui les événements ont été nombreux et choquants. Je suis très triste car Mathieu a été agressé et il est encore inconscient. Heureusement, les médecins ont confirmé qu’il se réveillera dans très peu de temps. Je ne comprends pas pourquoi quelqu’un en veut à Mathieu. Ça me rend tellement triste pour lui. J’espère que la police appelée par sa mère retrouvera vite l’agresseur. »

Policier 1

Pendant les vacances d’été 2012, Paul un enfant âgé de 11 ans et son frère jumeaux Pierre, partent camper aux iles Canaries avec leurs parents, Victoria et Pascal âgés de 39 et 42 ans. Paul est un enfant courageux, curieux, grand de taille et châtain. Contrairement à son frère qui est chétif, blond, mais ingénieux.

Sur place, ils louent un bateau pour partir les visiter. A 13 heures ils s’installent sur une plage pour déjeuner et se reposer.

La plage était magnifique, il faisait très chaud et la mer brillait. Les enfants passent l’après-midi à jouer au ballon et a exploré les fonds marins avec leur masque et leurs palmes tandis que les parents se reposent et lisent dans leur hamac. Le soir venu, Paul va chercher le dîner et le matériel de camping pour s’installer pour la nuit mais il trébuche sur un sac qui ne lui appartient pas …

« C’est quoi ça !?! ».

Lorsqu’il l’ouvre, Paul pousse un cri de stupeur. Il s’aperçoit que c’est un ordinateur super sophistiqué, il est tellement content qu’il prend l’ordinateur et court le montrer à ses parents. Arrivé à 10 mètres de ses parents, il marche sur une plaque de pression cachée sous le sable. Il panique, crie de toutes ses forces et tout à coup l’ordinateur s’allume en disant:

« Ne bougez plus vous êtes cernés.»

Ses parents paniquent. Pendant ce temps dans le bateau, le capitaine s’inquiète car il ne reçoit pas de nouvelles. Il décide d’appeler la police.

Quelques minutes plus tard, les agents arrivent au bord de la mer et s’aperçoivent que le bateau a disparu et que l’île est piégée. Un peu plus tard les policiers s’aperçoivent que des drônes et des hélicoptères ne leurs appartenant pas les entourent.

Policier 4

Un beau soir, Alexa et John se baladaient dans le nouveau parc d’attraction de la ville de Cacahuète. Pleins de lumières scintillées, des bonbons de toutes formes, de toutes couleurs et de tailles démesurées nous émerveillent.

 John est un garçon plutôt timide comparé à Alexa qui est un moulin à parole. Ils cherchent un manège amusant. En passant à coté des barbes à papa, et du train fantôme ils aperçoivent l’attraction du moment.

 « Waouuuhh ! ça a l’air trop chouette et super effrayant à la fois s’écrie Alexa ».

Au moment où ils veulent monter dedans, ils voient une silhouette qui sabotent les câbles électriques du manège.

Ils s’élancent pour l’empêcher mais l’inconnu s’enfuit. Ils le poursuivirent mais étonnamment l’individu se montre très rapide. Les gens autour d’eux ne se rendent compte de rien et regardent avec stupéfaction les deux enfants qui s’élancent dans la foule. Au milieu des bruits et de l’agitation de la fête foraine, le drame passe inaperçu. Après une bonne centaine de mètres parcouru, leur priorité étant de sauver le manège, Alexa continue de poursuivre l’individu, tandis que John revient sur ces pas et se dirige vers le manège. Lorsqu’il arrive au manège, il est trop tard : les voitures du manèges sont bloquées tout là-haut !

Quant à Alexa, fatiguée de poursuivre le saboteur, elle sort son portable et le prend en photo…

Policier 3

Il était une fois 3 enfants : Lola , Mattéo , et Victor .

Lola est une fille très coquette et a les cheveux longs et blonds , Mattéo, lui, est beau, brun et ne cesse de le rappeler , Victor , quant à lui est très intelligent et très rusé .

Un beau jour d’été après l’école , ils jouaient à cache-cache au parc près de chez eux . Ce parc, venait d’ouvrir et tout le monde en parlait, il était ravissant, rempli de verdure, une plaine de jeux pour enfants et un petit lac d’un magnifique bleu turquoise. C’était au tour de Lola de compter jusqu’à vingt , elle choisit de compter derrière un buisson. Mattéo et Victor , pendant ce temps eux eurent l’idée de se cacher derrière une poubelle . Soudain , ils bondirent de leur cachette avant même que Lola ne finisse de compter . Un magicien était apparu derrière eux comme par magie.

Ce magicien était obèse. Il avait les yeux bleus et de grosses cernes. Il portait une robe noire et un chapeau pointu de la même couleur ainsi qu’une baguette dorée. Il avait une longue barbe blanche et on lui donnait au moins 90 ans.

« Qui êtes-vous ?» demanda Mattéo.

« Je suis le magicien Maniac. Voulez-vous un tour de magie les enfants ?»

Avant même que les deux garçons puissent accepter, Lola cria :

« Non !!! Surtout pas !!! Ne l’approcher pas !!! Il pratique la magie noire et il est recherché par la Police !!!»

Il rit de façon maléfique :

« Hin Hin Hin … Effectivement jeune fille. Tu es bien renseignée. Mais assez parlé ! Vous vouliez un tour de magie?»

« Démonstration !!  RAPETISO !!!»

Et le magicien disparu aussi vite qu’il était venu avec les deux garçons en otage

Policier 7

Ce samedi matin du début du mois de février était glacial. Le sol était gelé. Les maisons étaient recouvertes de neige. Dans le coin de la rue du Val de Marne, habitait Anna, une jeune blonde aux cheveux bouclés, âgée de 13 ans, avec ses parents, Natalie et Marc et leur labrador, Max. Après le petit déjeuner, dégoulinant de beurre et de Nutella, le père d’Anna, monsieur Marc Nollet, quittait la maison pour aller faire les courses. Anna regardait la télé avec sa mère âgée de 38 ans. Soudain, elles entendaient un bruit dans la cuisine du bas, cette cuisine était grande. Mais précisément, le bruit venait de la fenêtre noire qui donnait sur le potager. Anna hésitait avant de descendre les escaliers en marbre. Sa mère, très gourmande, lui demanda de ramener un paquet de Pringles Barbecue avec elle. Anna descendit dans la cuisine et trouva du sang partout, sur les placards, la table et même les étagères les plus basses. Elle poussa alors un cri d’horreur … 

Elle appela sa mère en étant affolée. Lorsqu’elle descendit, elle aperçut des pas étranges qui passaient par la fenêtre noire et qui arrivaient au soupirail. Elle commença à les suivre jusqu’à trouver le chien blessé. Anna commença à paniquer ! Elles partirent toutes les deux  chez le vétérinaire qui lui mit un bandage.

 Anna était tellement protectrice qu’elle commença à se dire :

« Comment ça s’est passé, pourquoi il a eu ça ?»

Elle ouvrit les yeux jusqu’à remarquer  le  nouveau  tableau chez elle ; derrière se trouvait une gravure qu’elle avait remarqué sur le chien auparavant. C’était un CODE !