Policier 8

    Un soir de pleine lune, vers onze heures, pendant les vacances scolaires, Mathéo et Clara des amis très proches se retrouvent, comme à leur habitude, devant l’hôpital abandonné de la ville. Clara 12 ans, cheveux longs et bruns est la plus maligne. Mathéo lui, 12 ans et demi, les cheveux  blonds, est un garçon très courageux. Ayant des idées folles, ils décident  cette nuit, de poursuivre l’exploration du bâtiment commencée au début des vacances. Une fois à l’intérieur, l’ensemble des chambres et des couloirs offrent un formidable espace de jeu. Les deux enfants commencent, alors, une partie de cache-cache mémorable.

   Voilà déjà trente minutes qu’ils jouent. C’est le tour de Mathéo de compter jusqu’à 30. Ce coup-ci, Clara part se cacher au 2ème étage. Jusqu’à présent, les deux adolescents n’avaient jamais osé s’aventurer aussi loin. Arrivée aux dernières marches, Clara commence à voir des taches de sang fraîches sur le mur. Affolée, elle se met à hurler de toutes ses forces. Mathéo, téméraire, monte les escaliers quatre à quatre pour rejoindre au plus vite son amie. Il n’a pas le temps de comprendre ce qui se passe que Clara terrifiée se jette dans ses bras. Après l’avoir calmée, Clara lui montre les taches de sang. Ensemble, ils décident de les suivre. Elles mènent à la seule chambre fermée à clé…

Ils marchent pas à pas jusqu’à la porte de la mystérieuse chambre. Clara, toujours terrifiée, avance derrière son ami. Elle se blottit contre lui. C’est vraiment terrifiant ! Clara trouve une barrette dans ses cheveux et dit à Mathéo que grâce à ça, elle peut ouvrir la porte de la chambre facilement. Quand elle l’a ouverte, ils tombent sur une chambre sombre, pleine de rats, remplie de grosses taches de sang rougeâtre, et une odeur écœurante arrive jusqu’à eux. Cette chambre donne la chair de poule. Cette fois, Mathéo est terrifié.

Soudain, Il crie de toutes ses forces .Clara penche la tête pour apercevoir ce qu’il se passe. Tous deux aperçoivent une personne assassinée. Mathéo affirme :

« Cela s’est forcément produit récemment. Les tâches  sont encore fraîches. »

C’est alors qu’ils voient un mot gravé sur le mur :                       

“Par précaution courez, cet hôpital est vraiment dangereux” 

Horrifiés, ils partent en courant et une fois dehors décident d’appeler leurs amis Léa et Nathan, détectives en herbe pour essayer de résoudre cette énigme étrange…

   10 minutes plus tard, ils arrivent. Essoufflés d’avoir tant couru, ils se partagent une bouteille d’eau. Léa et Nathan sont roux et ont entre 11 et 12 ans. Léa a un côté journaliste, adore écrire et prendre des notes. Nathan quant à lui est assez hautain. Ils montent tous ensemble dans la chambre qui est si humide qu’ils en grelottent de froid. Soudain, Léa trébuche et renverse de l’eau sur le mot écrit. c’est alors qu’il se met à briller. La lumière est si aveuglante qu’ils en tombent par terre déclenchant un mécanisme.  Mathéo se relève et s’exclame :

“ Regardez, un passage secret. Je me demande où il mène?! »

« Allons-y ! » s’écrie Léa

 » Vous êtes sûrs que ce n’est pas dangereux ? » demande Clara

 » Arrête d’être si peureuse ! lui répond Léa : Allez, en route !!! »

Ils s’engouffrent alors dans un passage étroit et sombre. Arrivés au bout , les quatre amis se regardent et Nathan, dévasté dit :

« NOM D’UNE PIPE!!!, on est revenu à l’entrée de l’hôpital !!! »

Mathéo allume sa lampe de poche.

« Des empreintes de pas! Elles sont gigantesques … »

 » Nous ne sommes pas seuls dans cet hôpital : répliqua Léa. »

Et elle ne pensait pas si bien dire car, tapi dans l’ombre, un intrus les observe …..

Ils entendent alors un bruit, se retournent immédiatement et voient.. un clown tueur ! Clara commence  à crier de toutes ces forces!:

« AHHHHHHHHH »

Ils reculent lentement, lentement et à la moitié du couloir Nathan crie:

« FUYEZ! »

Ils courent jusqu’au dernier étage et là c’est la fin le clown va les tuer…!  Mais Mathéo assez courageux prend la poêle qui était par terre et le frappe à la tête. Ce dernier fait trois petits tours et tombe au sol!

Léa s’écrie :

« Enfin c’est fini!!! Rentrons immédiatement à la maison. »

Ils partent chez eux, sains et saufs et ne retourneront plus jamais sur les lieux de l’hôpital et ne parleront à personne de cette mystérieuse histoire.

Car aussitôt le clown assommé tout disparut sang, passage secret, clown, comme dans un rêve…

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s